Recherche et développement

“THÈMES”

Nos priorités sont multiples et simultanées dans le contexte actuel. Nous priorisons une vision holistique englobant l’échelle d’un territoire et œuvrons dans le cadre de la résilience alimentaire et l’écoagriculture.

Des axes de recherches prioritaires : 

  • La relocalisation des cycles biogéochimiques et des services écosystémiques :
    • Du cycle de l’eau,
    • Du cycle du carbone,
    • Du cycle du phosphore,
    • Du cycle de l’azote,
  • La revivification du microbiote des sols,
  • La valorisation et l’optimisation des déchets,
  • Les basses technologies (low-tech).

Quelques mots sur le plus vieux sujet risible du monde : les urines

Domaine de recherche incontournable lorsqu’il s’agit de savoir-pratique paysans ! https://www.liberation.fr/futurs/2018/11/18/l-urine-cette-mine-d-or-qui-s-ignore_1692859/

Nous œuvrons à démontrer l’intérêt du plus vieux sujet risible du monde, “le pipi”. Persuadé que la réutilisation des urines humaines constitue une réponse déjà existante,  mais qui doit être remise au goût du jour et désacralisée par le grand public dans son utilisation pour la production de fruits et légumes maraîchers.  

Véritable déchet que nous valorisons dans l’axe de recherche portant sur la relocalisation des cycles biogéochimiques.

Les urines humaines sont de véritables mines d’or que nous avons oubliées.

Des axes de recherches pluridisciplinaires :

  • L’agroécologie, la permaculture,
  • L’agroforesterie,
  • La dépollution et la phytoépuration des eaux usées,
  • La modélisation d’alternatives de résilience alimentaire temporaires pour pallier les délais imputrescibles de la succession écologique, c’est-à-dire, les délais des processus régénératifs des écosystèmes qui nous servent à produire actuellement notre alimentation,
  • L’implication de la composante sociale dans l’agriculture et son rôle dans un système de production alimentaire décentralisé.

Servant l’intérêt général, nous accompagnons et  optimisons les installations agricoles (futures ou existantes) en combinant ces outils de transition agricoles avec de nouveaux modèles économiques.

Recherche et développement
“MÉTHODE”

I.M.R.A.D
Partir des savoirs pratiques, Observations empiriques, Apports des travaux scientifiques, Construire des passerelles interdisciplinaires.

Méthode de recherche
Logo Archimède, organisme de formation

Archimède

L'organisme de formation Archimède propose des certifications professionnelles et des formations en aquaponie régénérative des sols et en écoagriculture.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu(e) informé(e) de l'ouverture prochaine du site Archimède.