Projets et partenaires

Depuis la création de fermes expérimentales en Asie, la famille la Ferme Blue Soil s’est agrandie et continue de croitre avec de nouveaux projets et partenaires.

Les projets en cours

Depuis la création de la ferme en Drôme, l’association a créé des partenariats avec d’autres acteurs de la résilience alimentaire, de l’autonomie, de la protection de l’environnement et du vivant. De ces rencontres sont nés les projets que voici.

Redonner vie au sol pour assurer la sécurité alimentaire

Avec les paysan.e.s : Sabine Couvent et Joseph Krichel en Drôme Provençale

 

microbiote du sol

Depuis janvier 2022, des expérimentations de régération du microbiote du sol sont menées sur les parcelles viticoles de la Ferme Un Goût d’air Libre chez la paysanne Sabine Couvent. Nous utilisons la vermiremédiation (soit l’utilisation du mutualisme entre les vers de terre et les microorganismes) pour ré-ensemencer les sols.

Les objectifs de l’expérience sont :

  1. Arrêter le travail du sol et le décompacter durablement
  2. Lutter contre la sècheresse et stocker l’eau
  3. Sécuriser l’alimentation

La Ferme des Blés Barbus  (filière céréale) rejoint l’aventure de l’expérimentation à partir de l’automne 2024.

découvrez le projet

Du chaos fertile à l’intelligence Collective

Organiser la résilience alimentaire par le jeu

Logo - Chaos - Fertile

C’est dans le cadre des projets autours de la Recherche et du Développement que la Ferme Blue Soil décide de faire intervenir le Jeu CHAOS FERTILE dans sa branche recherche en sciences humaines et sociales (psychologie cognitive, psychologie sociale).  L’objectif étant de mesurer les indicateurs déclencheurs d’organisation de la résilience alimentaire avec l’utilisation de l’intelligence collective.

Intelligence collective

Dépolluer l’étang de Berre

Avec Wings of the Ocean

Logo Wings of the Ocean

La Ferme Blue Soil souhaite expérimenter un protocole permettant de dépolluer l’eau de l’étang de Berre grâce à des plantes, en collaboration avec Wings of the Ocean.

Dépollution

Les fermes dans le monde

Depuis 2016, nous avons construit et dupliqué, dans différents climats, les fermes expérimentales basées sur la ceinture alimentaire.

L’installation des fermes a pour vocation d’être une action à caractère humanitaire consistant à venir en aide pour les besoins alimentaires des personnes localisées dans des zones polluées, où les sols et les services écosystémiques sont fortement dégradés et ne permettent plus une production alimentaire locale et pérenne.  

Ces missions accompagnent divers acteurs sociaux qui se trouvent en situation de détresse en raison de problèmes environnementaux complexes, d’instabilité politique et/ou par manque de ressources naturelles et financières.

Le but de la Ferme Blue Soil est de multiplier et de financer ces installations.

Ngu Han Son (Vietnam)

La première ferme

Au Vietnam (Centre), la première ferme a été construite en low-tech à partir de matériaux obtenus dans des décharges, et visait à cultiver sur un terrain vague inondable localisé près de Da Nang. La zone à revitaliser était localisée à 1,5 km de la mer de Chine et dans la zone de stockage de l’agent orange qu’a utilisé l’armée américaine pour défolier le pays durant la guerre du Vietnam.

Un terrain vague inondable transformé en îlot fertile et productif,
– Une démarche expérimentale partant du coeur,
– 300 kg de tomates récoltés dans du sable en bord de mer,
– Semences paysannes mises à l’épreuve dans un climat subtropical,
– L’empreinte digitale des sols : la variation des expressions du génotype en fonction avec du phénotype,
– Haut risque de contamination à l’agent orange,
– Force d’action du maillage social.

Ferme à Ngu Han Son

La ferme de David (Vietnam)

Le choix de la Microbioponie

David est restaurateur au Vietnam depuis plus d’une dizaine d’années, il a choisi de faire de la microbioponie plutôt que de l’aquaponie.

Ferme de David

MYANMAR (BIRMANIE)

Réhabiliter une décharge à ciel ouvert

Au Myanmar (Birmanie), il s’agissait de réhabiliter une décharge à ciel ouvert en terre fertile pour produire des fruits et légumes et régénérer le sol afin d’alimenter les habitants (réfugiés, orphelins, malades, personnes agées sans familles, animaux…) qu’abritait généreusement le monastère Thabarwha Nature Center.

– Une décharge à ciel ouvert transformée en ferme productive au milieu de la jungle,
– Régénéreration du microbiote des sols,
– Transmission des méthodes de l’aquaponie régénérative des sols et low-tech à 45 étudiants birmans,
– Un contexte menaçant et instable politiquement,
– Des conditions sanitaires mettant à l’épreuve,
– Une force d’action du maillage social.

Ferme en Birmanie

Col du Cerf Blanc (France)

Ferme expérimentale productive

En France (ferme du col du Cerf Blanc), il s’agissait de dupliquer l’expérience avec un climat où les températures oscillent entre -15°c et +42°c entre l’hiver et l’été, et de cultiver dans un sol aux conditions très difficiles (sol compacté, argilo-calcaire, pH 8.5, terrain en pente, avec le mistral, en stress hydrique, en plein soleil).

– Culture dans un sol argilo-calcaire (pH 8.5),
– Terrain en pente,
– Exposition plein sud,
– En plein couloir venteux (mistral) avec des rafales à plus de 100 km,
– Sol compacté par des chevaux pendant plusieurs années.

Col du Cerf Blanc

La ferme de l’écurie de Saint Blaise

Nouvelle ferme expérimentale en Microbioponie

La prochaine ferme expérimentale verra le jour à Bollène (84) dans la ferme de l’écurie de Saint Blaise.

La ferme de l'écurie de Saint Blaise Saint Blaise

Les prochaines fermes à venir

Bali

A Bali, le flux alimentaire repose sur le transport aérien et maritime de denrées alimentaires importées depuis Jakarta. Les traditions culinaires et médicinales locales sont en voie de disparition tout comme l’écosystème local face au géant de la mondialisation.

Les Fermes à venir