La Ceinture Alimentaire

Un outil de transition agricole et alimentaire

Dans le cadre des risques majeurs et d’un besoin immédiat de résilience alimentaire d’un territoire, l’installation des ceintures alimentaires urbaine et rurale est une première réponse à l’urgence sociale, économique et environnementale.

Faisant intervenir :

  • Des compétences « low-tech » (basses technologies),
  • Des petites ou moyennes unités d’aquaponie régénérative des sols (et/ou des unités hors-sol résilientes et « low-tech »),
  • Couplée aux ceintures maraîchères et zones agricoles céréalières.

L’aquaponie régénérative des sols met en avant un système symbiotique combiné de 3 écosystèmes et propose une triple culture : l’aquaculture, la culture végétale et la culture de microorganismes. Ces derniers représentent un microbiote vivant, utilisable en eau et en terre, pour une production alimentaire saine.

Les bénéfices permettent d’assurer une assiette pleine (végétarienne/végétale) pour la consommation humaine en plus de venir en aide aux paysans et agriculteurs avec sa culture de microorganismes. 

La ceinture alimentaire est stratégique et représente un atout dans la gestion des risques majeurs d’un territoire et dans la régénération des écosystèmes.

Pourquoi

Stratégie dans la gestion des risques majeurs d’un territoire

La résilience alimentaire est devenue stratégique dans la gestion des risques majeurs d’un territoire, comme nous le démontre les travaux de Stéphane Linou dans son livre Résilience alimentaire et sécurité nationale, “le plus vieux sujet du monde est un impensé”.

À cela, vient s’ajouter l’impensé agricole. Comment nourrir 67 millions de personnes sur le territoire quand nos écosystèmes sont à bout de souffle? Comment nourrir 7.6 milliards de personnes dans le monde face au dérèglement climatique, face à l’artificialisation des sols, à la montée des eaux salées, et aux réfugiés climatiques?

La crise sanitaire de la COVID-19 nous a démontré que nous étions vulnérables et que nous avons échappé au rationnement alimentaire.

Pourquoi ?

Objectifs

La ceinture alimentaire

  • Favorise les basses technologies (low-tech)
  • Laisse le temps aux écosystèmes de se régénérer en respectant les délais des processus régénératifs imputrescibles
  • Diminue la pression productive agricole exercée sur les sols infertiles
  • Permet l’apprentissage et l’utilisation des pratiques de l’agriculture régénérative
  • Revivifie le microbiote des sols et accompagne les agriculteurs
  • Assure une assiette pleine (végétale/végétarienne)
  • Relocalise les cycles naturels et fabrique des engrais naturels pour la production alimentaire locale des ceintures maraîchères
Objectifs

Comment

Les cultures hors-sols sont temporaires, véritables outils de transition

Dans la ceinture alimentaire, les cultures hors-sol sont temporaires et sont de véritables outils de transition permettant au sol de se régénérer afin de revenir à la culture en pleine terre tout en assurant une assiette (végétale/végétarienne) pleine à toutes et à tous.

Les cultures hors-sol que nous considérerons sont symbiotiques et comprennent uniquement :

1/ L’aquaponie régénérative des sols (Notre méthode évite l’artificialisation des terres agricoles et l’exploitation animale, ce que certains peuvent reprocher à l’aquaponie classique.)

2/ Systèmes hors-sol résilient, low-tech servant à la relocalisation des cycles naturels des nutriments.

Chaque ceinture alimentaire est couplée à des unités agricoles et vient en soutien pour multiplier les lignes de production, les sources de revenus et activer les leviers économiques en créant de l’emploi et régénérer le microbiote des sols.

Comment ?

Bénéfices

Production alimentaire régénération des sols

Ces systèmes nécessitent systématiquement la culture de micro-organismes. C’est par eux, que nous activons “la cicatrisation” des sols nus et infertiles, tout en permettant de respecter leurs délais sans impacter l’activité économique. 

La perte de rendements agricoles et la baisse de la production alimentaire sont inévitables dans la transition d’un modèle à un autre et dans la réhabilitation des écosystèmes, comme celui du sol. Ainsi, les systèmes hors-sol, low tech et résilients, permettent de pallier cette perte de rendement imputrescible et inhérente aux processus régénératifs.

Le retour total des cultures en terre se prévoit dès l’installation de la ceinture alimentaire.  Celle-ci accompagne et encourage le déploiement immédiat des pratiques agricoles régénératives.

Par ailleurs, elle permet :

  • L’arrêt des engrais artificiels (réduction des coûts),
  • L’arrêt des insecticides, pesticides, herbicides et fongicides (réduction des coûts),
  • La décroissance économique d’une parcelle agricole pour lui permettre de se régénérer,
  • La multiplication des lignes de production,
  • La multiplication des sources de revenus,
  • Le développement de niches commerciales et écologiques,
  • Une mise en place rapide dans les villes et les campagnes en cas de choc soudain.
Bénéfices

Nourrir avec le coeur

La Ferme Blue Soil donne l'intégralité des récoltes du champ aux amis et aux associations caritatives.